Les Français très méfiants quant à l’exploitation des données

Article publié sur docaufutur.fr

Le RGPD a t-il changé le regard des français sur l’utilisation des données ?

Toutes les études sur l’exploitation des données personnelles le montrent : le manque de confiance des consommateurs envers les entreprises est flagrant. Ils souhaitent reprendre le contrôle de leurs données personnelles. Comment les entreprises peuvent-elles, à travers le RGPD notamment, regagner leur confiance ?

Depuis le 25 mai dernier, le RGPD (règlement général sur la protection des données) est en marche. Les entreprises doivent être en mesure de démontrer que les données sont sécurisées; qu’un système de gouvernance et des mesures de contrôle adéquats sont en place; que les données sont utilisées avec le consentement de leur propriétaire; que des mesures ont été mises en œuvre pour minimiser et corriger les erreurs; et qu’elles sont préparées à répondre à tout piratage.

Seuls 3 Français sur 10 pensent leurs données à l’abri
Selon une étude de BVA,

  • Seuls 3 Français sur 10 considèrent qu’aujourd’hui la confidentialité de leurs données personnelles sur Internet est correctement assurée (30%).
  • Qu’il s’agisse de leurs coordonnées personnelles (78%) ou de leurs documents privés (photos, vidéos) (67%), la majorité des Français se montrent inquiets quant à la protection de leur vie privée sur Internet.
  • Si les Français semblent moins soucieux de la confidentialité de leurs données bancaires (34%), ils sont fortement préoccupés par le risque de piratage de ces données (71%).

Pour Daniel de Prezza, head of Technologies chez Veritas Technologies, « le RGPD est une très bonne occasion pour les entreprises de regagner la confiance des consommateurs. Cela peut être une bonne opportunité pour offrir de nouveaux services autour de la sécurité des données, mais aussi pour être beaucoup plus transparentes. On pourrait imaginer qu’une entreprise crée par exemple un call center qui répondrait à toutes les interrogations des clients ».

Les consommateurs veulent mettre les entreprises à l’épreuve

Les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir mettre à l’épreuve les entreprises afin de jauger de l’attention qu’elles portent aux droits des consommateurs : plus d’un tiers (39%) d’entre eux souhaitent utiliser leur droit à la confidentialité des données parce qu’ils ne font pas confiance aux entreprises pour les protéger efficacement (étude Véritas Technologies).

Blandine Tardieu, Directrice d’étude chez BVA Opinions, admet que le RGPD peut rassurer certains consommateurs mais ne fait cependant pas le poids face aux GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft).

« Selon l’étude de BVA, moins d’un quart des Français (23%) se disent sereins concernant la manière dont les GAFAM utilisent leurs données personnelles contre 77% qui déclarent le contraire. Une inquiétude qui semble être liée à leur influence : près d’1 Français sur 2 estiment que ces géants du web ont plus de pouvoir que les Etats (47%) et plus d’un tiers qu’ils sont tout aussi puissants (35%) » explique Blandine Tardieu.

Bérénice Goales est la Directrice marketing & produit France d’Affinion International qui a également publié une étude sur la confiance des consommateurs envers l’utilisation de leurs données. On y apprend notamment que ‘‘65% des Français estiment que les marques ne communiquent pas suffisamment sur la façon dont elles utilisent leurs données personnelles’’. Pour elle, « les marques devraient intégrer dans leur communication et leur politique RSE l’utilisation des données clients. Articles de blog, sites web, mails : tous les canaux sont bons pour dire aux clients ’voilà à quoi vos données vont nous servir’ et ‘voici les règles pour éviter tout risque d’utilisation frauduleuse de vos données personnelles’ ». Elle évoque également l’e-réputation. Autrefois réservée aux entreprises, elle touche de plus en plus de particuliers face à leur exposition sur les réseaux sociaux et autres..

Source : https://www.docaufutur.fr/2018/07/01/francais-tres-mefiants-exploitation-des-donnees/