SOS Cybercrimes

Rassurer le consommateur face aux risques numériques.

L’usage toujours plus important d’internet et des objets connectés entraine une hausse de la cybercriminalité. Celle-ci est devenue un sujet de préoccupation global. Les consommateurs se sentent-ils protégés ? Savent-ils où trouver de l’aide ? Peuvent-elles ainsi renforcer la confiance et la satisfaction de leurs clients ? Les entreprises peuvent-elles prémunir leurs clients des cyberrisques et de leurs conséquences ?

Notre étude, réalisée dans 12 pays auprès de 13 000 personnes apporte des réponses à ces questions.

Principales conclusions

La préoccupation augmente

La cybercriminalité est devenue la première préoccupation des consommateurs, devant les agressions physiques, les cambriolages et les vols de voitures.

Mais la confiance reste faible

La majorité des consommateurs ignorent comment se protéger des cybercrimes, les éviter ou les résoudre.

Une opportunité

Il existe une réelle opportunité pour les entreprises d’aider leurs clients à mieux protéger leur identité et leurs données en leur apportant des solutions s’ils sont victimes de cybercrimes.

De renforcer leur image

Les entreprises qui aident leurs clients à résoudre les cybercrimes sont mieux perçues et bénéficient d’une plus forte image de marque.

Et faire la différence

Les consommateurs sont plus enclins à choisir un service, notamment une assurance, une carte ou un téléphone qui inclut des services de cybersécurité.